jeudi 14 janvier 2010

Où est passée ta folie ?


Il y'a de cela plusieurs semaines maintenant, est sorti Fall Be Kind, l'EP 'petit frère' de Merriweather Post Pavilion (au passage, remarque qui t'amuseras peut être, si tu es un peu dérangé, tu l'as déjà vu, mais le nom de chaque EP contient le même nombre de mots que l'album qui va avec Prospect Hummer/Sung Tongs, People/Feels, Water Curses/Strawberry Jam, dingue non ?), et comme tu aimes savoir ce que je pense et que tu sais combien j'aime Animal Collective, dans ma grande bonté, j'ai décidé ce jour de dire ce que je pensais de Fall Be Kind.

À vrai dire, j'avais déjà écris une première review après moins d'une dizaine d'écoutes du EP, enfin l'ayant écrit de mémoire, sans le machin dans les oreilles, j'ai préféré ne pas la publier, d'autant plus que Nadège a déjà dit à peu près la même chose ici (ceci dit, au passage le titre n'est pas exact, le seul moyen d'avoir 2 disques pour le prix d'un est d'acheter un 33 tours des Smiths et de le passer aussi en vitesse 45 tours pour avoir un disque de Power Pop à chanteuse assez convaincante).

Je suis donc venu te parler du EP, sans parler du EP, c'est clair non ?

Oui, car si le EP est bon, ça on ne peut pas le nier, il est néanmoins inquiétant, explications : avec Animal Collective, on était habitués à du renouvellement à chaque album, et chaque EP apportait un réel plus par rapport à l'album qui le précédait, que ce soit avec la voix de Vashti Bunyan sur Prospect Hummer, ou alors en créant un déphasage hallucinant entre mélodie fluide et rythmique trépidante sur Water Curses.

Et la claque avec FBK alors ? Oublie, zéro, si ce n'est une vague surprise sur l'intro de Bleeding, mais c'est pas convaincant. Aucune de ces 5 chansons ne se détache de l'esprit MPP, et en plus, on se lasse de l'ensemble beaucoup plus vite que d'habitude, car il est un peu trop convenu, et ça CE N'EST PAS DIGNE D'ANIMAL COLLECTIVE. Bon, je sais ce que tu vas dire : "Ouais, c'est typique ça, son groupe favori commence à être reconnu par un peu plus de monde que des spécialistes, donc il commence à cracher dessus", tu auras peut être un peu raison, mais en attendant, c'est la première fois depuis leurs débuts qu'ils ne parviennent pas (ou ne cherchent pas, je ne sais pas c'est quoi le pire) à se renouveler entre 2 parutions. Autant dire que si le prochain album, et même les prochains concerts, ne montre pas un semblant de renouveau, ça va commencer à sérieusement sentir le pâté pour eux.

En attendant, si tu restes amateur de musique timbrée pour cramés du cerveau, tu DOIS te jeter sur le dernier Yeasayer. Qui il y'a 2 ans, étaient un peu le chaînon manquant entre Animal Collective et MGMT et le reste de la scène de Brooklyn, aujourd'hui, Animal Collective a donc muté, les Yeasayer aussi, en toute logique, puisque ce dernier album est clairement plus orienté grand public, avec même, j'ose le mot, un côté dancefloor. Et entre autre un Love Me Girl qui donne presque dans le hip hop bling-bling, des titre au fort potentiel tubesque mais qui n'en demeurent pas moins étranges comme Ambling Alps ou ONE. Donc si tu cherches la folie que tu ne trouves pas chez Animal Collective en ce moment, va écouter Yeasayer. TOUT DE SUITE.

9 commentaires:

Jessyka a dit…

je suis tes ordres, je vais écouter yeasayer,parce qu'il faut bien que j'arrête d'écouter the bravery quand même.

"je ne sais pas c'est quoi le pire" , j'ai été plutôt choquée.

Jessyka a dit…

bon après 30 secondes d'écoute à peine, j'aime déjà. d'ailleurs je me demande pourquoi j'ai pas écouté plus tôt, c'est tellement bon.

Merci qui ? Merci les velléités d'effort de Guillaume !

Heard a dit…

Ouais, velléités, rendu à un article tous les 4 jours c'est plus trop cohérent, mais c'est plus accrocheur que I Remember Learning How To Dive je pense, donc je laisse jusqu'à ce que je trouve mieux.

Personnellement après 30 secondes d'écoute du 2ème album je me suis dit "bordel, j'ai encore oublié de passer en vitesse 45 tours" et après je me suis rendu compte que j'étais sur mon PC.

Fakehorse a dit…

Voxpop lui avait quand même consacré une couv'. Et sur Twitter tout le monde s'est déchainé, même ces bobos d'inrocks ont mis un mot. Et comme c'est limité à 140 mots tout le monde en a mis la même quantité. On verra bien par la suite si des articles paraissent, il est mort y'a quoi... 2 jours? Mais c'est moche. 29 ans quoi...

Fakehorse a dit…

Ca reste bien utopique de penser que des journeaux non musicaux en parleraient. Déjà que la presse française ne lui consacre jamais bien beaucoup de place dans ses magazines... Sérieusement tu vois un truc du genre Le Monde -ou autre- écrire un encadré sur la mort d'un sale plouc américain qui insultait les ex-membres de son groupe par Twitter? J'ai perdu tout espoir de ce côté là. Ca ne m'étonne pas plus que ça me choque d'ailleurs. C'est triste mais on peut rien y faire.

L a dit…

le premier yeasayer était quand même bien meilleur et beaucoup plus fou

Heard a dit…

Les 2 disques sont assez différents en fait, je ne saurais pas vraiment dire lequel je préfère, le 2ème est plus immédiat, ce qui est aussi son défaut puisqu'on en a peut être plus vite fait le tour, mais il est plus diversifié que le premier donc au final les 2 disques ne sont pas fous de la même façon, le premier est plutôt maniaque, le second est schizophrène.

Dance To The Radio a dit…

"Fall Be Kind" ne se détache certes pas de "PMM" mais il a une sacrée dose de folie !

Je n'avais jamais fait gaffe, concernant le même nombre de mots albums/EPS ...

Heard a dit…

Ouais, c'est clair que ça reste du bon Animal Collective, quand j'emploie le terme "convenu" à propos d'Animal Collective, on reste quand même dans quelque chose de beaucoup plus fou que la majorité de la production musicale actuelle. Mais ce qui me pose problème, et qui m'avais aussi posé problème dans une moindre mesure quand je les avais vus en concert, c'est que c'est bon, voir très bon, mais c'est loin d'être aussi tordu et incontournable qu'un disque comme Here Comes The Indian (bon, c'est vrai que je prends un peu le disque le plus tordu qu'ils aient fait jusqu'à présent). Je trouve que de What Would ... à On A Highway, on est dans une gadoue très jolie, mais une gadoue quand même donc on ne s'extrait qu'avec l'intro excellente de I Think I Can, sur un album avec 2 fois plus de titres ça serait à la limite de l'admissible, sur un EP ça passe plutôt pas, c'est pour ça que j'ai dit qu'on s'en lassait plus vite que d'habitude.
Enfin, j'ai repris espoir dans le groupe là, avec l'annonce de Oddsac qui était attendu depuis un moment ça devrait redevenir n'importe quoi, donc tout ira bien.

Et je te félicite de na pas avoir fait gaffe au nombre de mots, ça signifie que tu es plus équilibrée que moi.